Billets d'opinion et café-débat

Les habitants de la métropole prennent la parole

Les billets d'opinion offrent le regard personnel sur un fait d'actualité de la métropole toulousaine. Contrairement aux autres productions écrites du Codev, validé collectivement, le billet d'opinion n'engage que son ou ses auteur(s).
Coup de cœur ou coup de gueule, enthousiaste ou analytique, il permet à notre assemblée de rester réactive et ouverte sur l'actualité.

 

-----------------------------------------

 

MOBILITÉS DANS LE GRAND TOULOUSE :
OPPOSER OU CONCILIER L'URGENCE ET LE LONG TERME

Billet d'opinion d'Hugues Beilin - Avril 2018

 

Une fois de plus, c'est la quadrature du cercle ! Nous sommes enfermés dans un débat sans solution : choisir un plan d'urgence et décaler des grands projets à moyen terme, voire à long terme ; opter pour un plan dit "Mobilité 2025/2030" dont l'ambition reste à démontrer. Une métropole, ou plutôt une agglomération, qui accueille 18.000 habitants de plus chaque année, qui affiche la plus forte poussée démographique et la plus forte progression économique, ne mérite pas cela..... (cliquez ici pour lire la suite)

 

-----------------------------------------

 

 

REGIE PUBLIQUE OU DELEGATION AU PRIVE : LA GESTION DE L'EAU DANS LA METROPOLE COULE-T-ELLE DE SOURCE ? (PDF)

 

Malgré un découpage un peu compliqué  et quelques exceptions, l'eau de ville de la majeure partie des habitants de la Métropole fait l'objet d'une délégation de service public (DSP) aux entreprises Véolia et Suez. Courant 2018, le conseil de la Métropole va devoir choisir entre un renouvellement de cette délégation ou un passage en régie directe. En lien avec ce choix, des questions autour du prix de l'eau facturé aux habitants, mais également la question de l'entretien des réseaux ou celle des problèmes d'approvisionnement en eau pour l'agglomération confrontée au changement climatique. La Métropole toulousaine va-t-elle suivre l'exemple parisien et tenter de revenir à une régie publique ?

 

 

-----------------------------------------

TOULOUSE SANS VOITURE : UTOPIE D'AUJOURD'HUI OU REALITE DE DEMAIN ? (PDF)

A l'heure où Paris annonce la fin des voitures à moteurs thermiques, où les zones piétonnes et pistes cyclables se multiplient dans la plupart des métropoles européennes et où des alternatives à la voiture particulière se développent, où en est l'agglomération toulousaine ? La métropole, où la part modale de la voiture commence à diminuer légèrement après des décennies d'augmentation, va-t-elle suivre la tendance ? Faut-il anticiper un futur sans voiture ? Quelle est le véhicule du futur ?

 

 

-----------------------------------------

LE DEBAT PUBLIC A L'OMBRE DE LA TOUR OCCITANIE (PDF)

A partir de la rentrée 2017, le Conseil de développement a mis en place une nouvelle dynamique intitulée "La Métropole dans tous ses débats", dont l'objectif est d'élargir les thèmes de réflexions des membres du Codev, mais aussi de faire participer à cette réflexion les citoyens qui souhaitent échanger sur l'actualité de la Métropole. Ces rencontres se dérouleront régulièrement et pourront donner lieu à de petits textes de prise de position, reprenant les principales idées exprimées, qui seront publiés sur le site du Codev.


La première session à eut lieu le mercredi 20 septembre sur le Projet de Tour Occitanie. La synthèse de ce débat est téléchargeable ICI.

-----------------------------------------

 

ET LA DÉMOCRATIE À TOULOUSE ? PLAIDOYER POUR UNE DÉMOCRATIE CONTINUE (PDF)

- Mai 2016
Billet d'opinion de François Saint-Pierre, membre du bureau du Codev et animateur du groupe de travail sur la Veille Institutionelle

Face à la crise démocratique actuelle, les grandes métropoles doivent favoriser le développement des procédures de concertation. Faire vivre la démocratie dans toutes ses dimensions est un investissement rentable.

 

 

 

-----------------------------------------

 

MÉTROPOLE TOULOUSAINE : L'ACCUEIL DES RÉFUGIÉS EN QUESTIONS (PDF)
- Octobre 2015
Billet du groupe de travail sur les politiques d'hospitalité

L'accueil de réfugiés ne fait pas nécessairement consensus dans notre métropole. Alors que le Projet métropolitain est en cours d'élaboration, ne faudrait-il pas intégrer durablement cette question de l'accueil et de l'hospitalité dans les politiques métropolitaines ?

 

1979. Jean-Paul Sartre, l'intellectuel de gauche, et Raymond Aron, le libéral, enterrent la hache de guerre pour se mobiliser pour l'accueil des boat people. Cette année là, la France accueillera 120 000 réfugiés dans un climat d'union nationale (Crédit : Michel Clément AFP)

 

-----------------------------------------