Airbus : Combien reste-t-il de kérosène dans l'avion ?

jeudi 07 mars 2019

Le café-débat se tiendra à Hôtel d'Orléans à 18h (72 rue Bayard / Métro Marengo). L'entrée est libre dans la limite des places disponibles.

 

 

Airbus, moteur économique de l'agglomération : Combien reste-t-il de kérosène dans l'avion ?

 

Avec 25000 salariés dans l'aire urbaine, Airbus est un poids lourd de l'économie de la Métropole qui s'inscrit dans l'histoire longue. Mais cette forte dépendance de la métropole Toulousaine à l'égard de cette mono-industrie inquiète.

Même s'il reste une fierté locale, l'abandon du gros porteur A380 semble acté au bout de 12 ans seulement. Dans le même temps, les chaines de production des avions moyens-courriers, qui constituent le gros des carnets de commande d'Airbus, sont pour une partie d’entre elles implantées hors d’Europe, en Chine et aux Etats-Unis, ces implantations correspondant aussi à une stratégie commerciale visant à s'introduire sur les marchés de pays aux gros potentiels de clientèle (Chine, Inde, Etats-Unis).

Ces dernières années, l'entreprise s'est par ailleurs fortement financiarisée  ce qui se traduit par une augmentation des rendements à court terme. Cette évolution de la gouvernance se traduit également par une réorientation des investissements en Recherche et Développement, les efforts portant essentiellement sur l'amélioration des modèles d'avion existants, les fonctions de production (manufacturing), le développement des activités de maintenance et par un recours de plus en plus important à des sous-traitants (manufactiers et ingénieristes) que l'entreprise est accusée par certains de mettre sous pression.

Sans oublier que le transport aérien, gros émetteur de CO2 et pour l’instant préservé des politiques environnementales, pourrait faire les frais de réglementations plus rigoureuses dans la lutte contre le réchauffement climatique dans les années à venir.

Ces peurs sont-elles fondées et les risques sont-ils avérés ? Et s'ils le sont, comment diversifier le tissu productif local pour augmenter la résilience de la Métropole ? Venez vous exprimer sur le sujet dans un café-débat introduit par Jean-Marc Zuliani, maître de conférence à l'UT2J et spécialiste du système productif aéronautique toulousain.